Marathon de l’Hortus

 

44 km - 1800 m+

Départ de Claret :

Dimanche 20 mai à 8h

INDIVIDUEL : 40€

Course qualificative pour l'Ultra Trail du Mont Blanc 2018 (2 points)

 

Navettes Marathon de l'Hortus : 7€

  

Le Marathon de l’Hortus en relais de 2

44 km - 1800 m+

Départ de Claret :

Dimanche 20 mai à 8h

RELAIS DE 2 : 48€

Navettes Marathon de l'Hortus : 7€/personne

 

Jean-Luc, directeur du Marathon de l’Hortus :

Le Marathon de l’Hortus est une invitation à la découverte d’un patrimoine d’une grande richesse, dont le vignoble AOC Pic Saint-Loup. Claret est le point de départ de la course. Ce village abrite la Halle du verre et son musée retraçant l’activité séculaire des gentilshommes verriers du Causse de l’Hortus. Dès le départ, vous prendrez la direction de la crête de Taillade avant d’aborder une descente engagée qui vous mènera aux hameaux des Embruscalles. Vous filerez ensuite jusqu’au lac de la Matane. L’ascension qui fait suite vous guidera sur le Causse de l’Hortus via le pas du renard. Sur le plateau, vous longerez de magnifiques murets en pierres sèches et des lavognes rappelant l’activité pastorale du territoire. Vous passerez alors à proximité de l’oppidum du Rocher du Causse et son habitat préhistorique (- 2500 ans avant notre ère). Au 14e kilomètre, vous rejoindrez Lauret, lieu du premier ravitaillement. Direction Cazeneuve où une draille vous conduira sur le Roc des Mattes puis au Rocher de Rozières, site d’escalade, avant une descente rapide sur Valflaunès, lieu de passage de relais et de ravitaillement au 22e kilomètre. Vous profiterez dès lors de superbes vues sur la falaise de l’Hortus et le Pic Saint-Loup tout en arpentant le vignoble du même nom. Arrivés à Labau, vous rejoindrez les crêtes de l’Hortus par le pas de Labau. À cet endroit, vous bénéficierez d’un panorama à 360° avec des vues sur les Cévennes, le Ventoux, Aigues-Mortes, la Méditerranée. Cette partie technique se termine par le passage de la faille (pas de la chèvre) et du pierrier. Vous atteindrez alors un monotrace ombragé jusqu’au prochain ravitaillement, au 31e kilomètre. Un peu plus loin, vous arrivez aux ruines de Mascla, devant vous se dresse l’imposant Pic Saint-Loup et derrière le château de Viviourès. S’ensuit alors une série de « casses pattes » vous menant à des tours ruinées puis à Cazevieille. Dernier ravitaillement, au 36e kilomètre. Vous abordez alors l’ultime ascension du parcours, celle du Pic Saint-Loup. À la Croisette, une descente très technique vous fera passer à proximité du château de Montferrand et enfin à Saint-Mathieu-de-Tréviers pour la fin de ce périple entre Hortus et Pic Saint-Loup.